Comment les supporters du Paris-Saint-Germain ont vécu cette année de titre ?

Publié le


Un duo de feu arrivé au club cet été, un triplé en vue pour la fin de saison : une année parfaite pour les fans du Paris-Saint-Germain ? Pas tout à fait, les egos des stars et certaines difficultés du club ont souvent dominé la parole des médias.

Le dimanche 15 avril 2018, le PSG écrase son dauphin l’AS Monaco sur le score de 7-1 et empoche son septième titre de champion de France. Des célébrations dans le stade certes, mais assez mesurées. Les supporters ultras du club n’ont pas été acceptés en tribunes. La joie du sacre est loin de représenter la totalité des sentiments parisiens.

Encore une déception en Ligue des Champions

Alors que tout le monde pensait que c’était enfin la bonne ! Il y a la Ligue 1, mais le club parle surtout de coupe d’Europe, devenue une obsession depuis plusieurs saisons. Et je suis sûr que si vous avez un ami fan du Paris Saint Germain vous lui avez passé toutes les blagues pour l’humilier ! Ils pensaient être prêts, mais en fin de compte ils se sont fait reprendre par leur manque d’expérience face au Real Madrid le jour de la Saint Valentin. C’est devenu une blague sur les réseaux sociaux. Une blague que les supporters Parisiens ont du mal à digérer.

 

Le Paris Saint Germain a confirmé son septième titre de champion de France dont 5 sur les 6 dernières saisons. Mais les joueurs peinent toujours sur la scène européenne.

 

Des disputes de stars

Compliqué pour l’entraîneur de gérer un vestiaire de stars. Avec deux grosses têtes, la taille d’un melon, comme Neymar et Cavani, c’est sûr que ça allait exploser à un moment. Dès septembre, le brésilien avait enlevé la responsabilité du penalty à l’attaquant uruguayen qui lui aurait permis de devenir le meilleur buteur de l’histoire du club. Pendant plusieurs jours, les médias parlaient de tensions dans le vestiaire. De quoi faire peur aux supporters sur l’ambiance au sein des joueurs. Neymar a même récemment commenté l’affaire en confirmant que bel et bien des frictions ont persisté pendant quelques jours !

Et les joueurs ne se sont pas arrêtés là ! Après la double défaite face au Real, Julian Draxler, milieu offensif, a remis en question les choix de son entraîneur qui ne l’a fait rentrer qu’en fin du match. Lo Celso, milieu de terrain, s’est même permis de dire que les adversaires du championnat de France n’étaient pas assez forts pour défier les Parisiens. Ils se permettent vraiment tout !

Des fans privés de la fête

La LFP a refusé la présence des supporters Ultras du PSG pour le match qui est finalement devenu celui du titre. Les fans ont montré leur énervement en protestant autour du Parc des Princes et du siège de la LFP. Moins d’ambiance dans le stade et surtout Nasser Al Khelaifi, le président du club, qui remet en question la décision et l’image qu’elle donne du club. Il souligne aussi les difficultés morales pour le club à gérer cette situation. Une célébration de titre sans les supporters. Pour les Parisiens la fête est très mesurée.

 

Et vous les loyaux du CODE du supporter, comment vous avez vécu la saison avec votre équipe ?

 

 

 

 

 

 

Joseph Godwin